Alternative readings

pour flûte, violoncelle et piano amplifiés
2002, Michael Finnissy

Alternative Readings fut composé en 2002 pour le Trio Phoenix. Dans cette œuvre, le compositeur anglais emprunte certains éléments de la section finale du premier mouvement de la Première symphonie de Bruckner pour en créer une nouvelle interprétation. Quoique la rhétorique et certains aspects du matériel musical demeurent, la lecture alternative de la musique de Bruckner nous mène dans une direction expressive bien autre. Le titre est une charge contre l’idée qu’il n’y aurait pour une œuvre d’art qu’une interprétation possible. Chaque musicien n’a recours qu’à sa partition individuelle, sans moyen de savoir ce que les deux autres jouent. Ainsi, chaque partie a la liberté de trouver un caractère qui lui est propre. L’ensemble rassemble un groupe de trois amis. Ils discutent de la Première symphonie de Bruckner. Le compositeur exige que cette musique soit jouée plus à la manière du Bruckner qu’à celle de musique moderne et atonale : chaleureuse, riche de vibrato, avec rubato. Cette œuvre n’est certainement pas une parodie de Bruckner, mais une reconfiguration, tout comme David Hockney retravaille Claude Lorraine et Andy Warhol retravaille Leonardo da Vinci.

Concert SMC Lausanne:

  • Lundi 15 janvier 2018 (Saison 2017-2018)
    Marsyas Trio + lire
    Oeuvres de Saariaho, Finnissy, Crumb et Bowler