Etudes d'impacts

pour timbales
2006, Yan Maresz

Yan Maresz, Etude d'impacts pour cinq timbales (2006)
« Cette pièce demande à l’interprète une concentration extrême et un contrôle musculaire polyphoniqueintense » : Etude d’impact est assurément une étude dans le sens premier du terme. En plus de la dextérité polyrythmique des bras, l’interprète doit fait preuve d’une virtuosité dans l’emploi des pédales afin de réaccorder les peaux sans perdre le tempo ni briser le flux musical. Ce sont six motifs qui se répètent en boucle et se superposent, se décalant progressivement par des opérations de dilatation et de contraction et restituant ainsi une polyphonie rythmique saillante et multicolore.
Passant du jeu de batterie à la mélodie cantabile sur peaux, les cinq timbales deviennent, l’espace de la pièce, un riche réservoir de timbres, feutrés ou percussifs. Si ces textures rappellent, à certains égards, Rebonds A de Xenakis (1988), Maresz exploite néanmoins uniquement le registre grave des peaux. Dès lors, à la fois glissandi, jeu avec le bois des baguettes, et frappes sur le fût de la timbale donnent élan, relief et caractère à l’œuvre. 

Concert SMC Lausanne: