Quatuor à cordes no 1

2000 - Création mondiale, Franck Douvin

Ce quatuor est écrit en un seul mouvement. L’idée principale est une recherche de sonorités à travers l’affrontement de deux sons très proches l’un de l’autre (demi-tons) ainsi que l’alternance régulière entre une écriture verticale (accords) et horizontale. Avec cette proximité de deux sons, l’auditeur a la sensation d’un frottement. L’ambiguïté naît de ces confrontations. Son rôle est, avec le renouvellement de l’écriture, de susciter un intérêt constant à l’écoute. Techniquement, l’écriture est composée d’un mode de six notes et utilise en tout (avec les transpositions) onze notes du total chromatique sur douze.

Concert SMC Lausanne: