Quatuor à cordes no 5

2001 - Création mondiale, Lucian Metianu

Cette pièce a été écrite en avril 2001 comme le résultat d’une étude sur les cellules auto-génératrices. Tout l’édifice est basé sur une seule structure de trois sons chromatiques (la, si b et si) qui crée au fur et à mesure l’entier du discours musical. Il a essayé de développer une forme très complexe avec un minimum de matériel. Cette petite cellule musicale, qui fonctionne comme un objet sonore, va donner naissance à un discours plein de contrastes et de fortes tensions dramatiques.

Concert SMC Lausanne: