Quatuor à cordes no 1

2001 - Création mondiale, Bashusha Gonvers

Commande de l'Association des Amis de la Musique

La motivation principale du Quatuor no 1 est une étude de la tension, ou comment une tension peut exister, se maintenir dans la transformation et opérer un changement d’état des données initiales. Ce quatuor est « une fenêtre de continuité dans un espace discontinu » selon son auteur. Mais, c’est une fenêtre magique, car bien que l’on y regarde la même chose du début à la fin, on y voit différemment, comme si l’on était passé de l’autre côté du miroir. (Vincent Chappuis)

Concert SMC Lausanne: